Le marbre de Peccia

La vallée Maggia est l'une des plus belles, plus vastes et plus changeantes  vallées du Tessin. L’une des plus visitées aussi par les vacanciers en quête de repos. Visiteurs et habitants sont saisis d’émotion devant la nature sauvage et romantique de ce parc naturel. Entourée de majestueuses formations de granit et de gneiss surgies au cours du plissement alpin, on y trouve un petit miracle géologique, le gisement de marbre de Peccia.

C’est un immense amas de formations calcaires, comprimé lors du processus de plissement de la chaîne alpine centrale et que l’extrême chaleur produite a cristallisé. La carrière ouverte en 1946 au pied de la "Punta della Rossa" produit chaque année jusqu'à 621 m³ de matériau destiné à différents usages : du revêtement de sol aux façades en marbre en passant par les installations intérieures et, enfin, pour les multiples créations sculpturales.

Le marbre de Peccia, ou marbre Cristallina est le seul marbre extrait en Suisse. Le gisement est si considérable qu’il suffira à fournir ce magnifique matériau de haute qualité pour les millénaires à venir.

Depuis la civilisation grecque ancienne, le marbre est le matériau privilégié pour les statues de divinités ou d’êtres humains, l'érection de puissantes colonnes de temples et d'autres édifices. Cette spécificité s’étend à travers l'histoire de l'art, jusqu'à l'architecture et la sculpture contemporaines. Si tous les autres matériaux, même les moins nobles, sont aujourd'hui d'autant plus applicables à l’art, la sculpture sur pierre a conservé son rang : elle est et reste la plus ancienne forme d’expression artistique de l'humanité, et c'est peut-être la raison pour laquelle elle touche tant d’entre nous.

Vista sul Pizzo Castello da Peccia. Gli strati chiari, visibili sul versante roccioso, rappresentano il marmo di Peccia.
Il marmo oggi con dei cristalli di calcite.
cristalli di calcite