Mariann Grunder

Reliefs de marbre pour la façade de la maison paroissiale

En 1969, Mariann Grunder commence à réaliser de grands reliefs muraux composés d’éléments de béton. Elle utilise généralement deux pièces opposées, parfois trois pièces différentes, en relation l'une à l'autre. Les fenêtres noir-vert brun, les niches jaunes et peu profondes, le toit de granit gris argenté ont inspiré la sculpteur à intervenir sur la façade latérale avec des reliefs de marbre local, comme aide aux non-voyants.