Séminaire: aspect du mouvement en sculpture

De la démarche fictive des statues antiques jusqu’à l’art cinétique

La cinétique est l’étude du mouvement. Les approches cinétiques existent déjà dans l'art de l'antiquité. Avec le contrapposto, soit la juxtaposition de la jambe d'appui et de la jambe libre, Polyclète est sans doute le premier sculpteur à représenter le mouvement du pas en avant. Michel-Ange reprend à son tour le motif du mouvement : Moïse est-il sur le point de s'asseoir ou de se lever ?

Vers 1920, on voit des principes de conception cinétiques dans les "Roto-Reliefs" de Marcel Duchamp. Outre au constructivisme, le futurisme italien a fortement influencé l'art cinétique. László Moholy-Nagy, Alexander Calder et d'autres ont marqué l'art cinétique dans les années 1930 à 1960. Le mouvement des constructions techniques est souvent entraîné par les forces naturelles telles que le vent, l'eau et la gravité, mais aussi par des moteurs. Jean Tinguely est l’un des plus importants artistes d'art cinétique.

Langue : allemand

Cours :

19. - 21. 07. 2019

Séminaire: aspect du mouvement en sculpture

Dr. Stefan Paradowski
300,00 CHF 
4 Polyklet Doryphoros Achilleus - ausschnitt
Michelangelo Moses 1515
L Moholy-Nagy - Licht-Raum-Modulator